Notre Planète des particularités

 

    

        Accueil    Généalogie    Géographie locale    notre Histoire    Métiers d'Autrefois    nos Particularités    nos Liens    nous recherchons    nous Joindre    Plan du site

      Quatre particularités illustrent  la vie de nos 2 familles          

  • La ROSIÈRE Se dit des jeunes filles auxquelles on décernait un prix de vertu

                  

                     Notre tante,        Suzanne COUTURIER née RONDEAU

                                                          a été couronnée rosière en 1923 dans sa commune de

                                                           FONTAINE-FOURCHES.

 

 

 

 

L'histoire des  rosières remonte vers 525 environ.

C'est Saint Médard, Évêque de Noyon (Oise) et seigneur du village de Salency, qui couronna de roses sa propre sœur. Il détacha de sa terre douze arpents dont il affecta les revenus au paiement de 25 livres versées à la jeune fille la plus vertueuse (de nos jours la récompense est  en argent : dot, livret de caisse d'épargne, etc.)

L'institution dura après la mort de Saint Médard, le seigneur de Salency choisissant la "rosière" parmi les jeunes filles du village.
Le 8 juin, jour de la Saint Médard, vers deux heures de l'après midi, la rosière vêtue de blanc, se rendait au château accompagnée de tout le village. Après l'avoir couronnée, le seigneur la reconduisait jusqu'à l'église paroissiale où l'on chantait un Te Deum.

        un siècle de ROSIERES  à  FONTAINE FOURCHES                                                                                                           

     

 


      Nous avons retrouvé une photographie attestant que  Maurice, Ferdinand LARONDE (notre grand père,    

 menuisier ébéniste à VILLENEUVE sur ALLIER (ALLIER)  a fait partie des Compagnons du Tour de France en 1898.

                                                                                                                                                         


  • Un  Sculpteur  se révèle et s'affirme de jour en jour, en la personne de  Dominique LARONDE 

     Il a toujours été passionné par le monde des Arts: d'abord le dessin, la peinture, les premiers essais de sculpture sur du polystyrène, une    exposition de racines peintes    dans la cour de son habitation bourbonnaise,   puis il s'est essayé sur de nombreux matériaux: Bois, Pierre, Marbre, Plâtre, Tôle, compositions de ceux-ci.

 

 

Voici une partie de ses œuvres

 


  • Nos Anciens étaient particulièrement volontaires, n'ayant peur de rien. Il ne fallait pas leur en compter à l'image de Philippe LAFONT  qui a appris à "faire du vélo" à l'âge de 80 ans en vociférant beaucoup quand il n'y arrivait pas mais persistait , persistait. . . et le soir  rentrait sa bicyclette dans la cuisine pour la nettoyer et pour éviter qu'on lui prenne

        et de Emile RONDEAU et Suzanne PIVERT  (son épouse) qui ont pris leur baptême d'ULM à plus de 80 ans, comme en témoignent ces photos