Le Mée sur seine                        son évolution

 

 

Accueil Généalogie Géographie locale notre Histoire Métiers d'Autrefois nos Particularités nos Liens nous recherchons nous Joindre Plan du site

Promenez vous comme vous l'entendez!

Seine et Marne

                  Situation

           la Seine

           ses Crues

                 Particularités

           Situation

                      Evolution

 

 

Le Mée village, berceau de la commune, où se trouvait l' hôtel de ville, est située au bord de la Seine à une altitude de 40 m.

Quant au plateau, où furent construits les quartiers de la Croix Blanche, de Plein Ciel et des Courtilleraies, il se situe  à 70 m.

La Ville du Mée sur Seine comptait environ 900 habitants en 1938.

En 1955, sa population était de 1.300 habitants. La zone habitée correspondait à l’actuel Village.

Elle passa à 2.720 en 1966. L’aménagement de la Croix Blanche entre cette date et 1973, puis celui du quartier de Plein Ciel portèrent la population à 9.000 personnes.

La ZAC des Courtilleraies, dont la réalisation a débuté à la fin des années 70, a achevé l’urbanisation de la ville en 1993.

La population actuelle est d'environ 22000 méennes et méens.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Le mée VISION n°50 (magazine de la commune) retrace bien cette histoire sous le titre

                                       "Si Le Mée m'était conté"

     

Si Le Mée m'était conté...1

Si Le Mée m'était conté...2

Si Le Mée m'était conté...3

Si Le Mée m'était conté...4

       

 

 

 

Au 21ème siècle les moutons ont disparu et ont été remplacés par les voitures , comme dans toutes les communes de France et de Navarre d'ailleurs.

Nous retrouvons donc celles-ci qui viennent brouter l'herbe des ronds points, aidées aussi par d'autres moyens de locomotion.

 

 

 

 

 

 

 

rond point de la Croix Blanche

rond point des Régals

 

 

 

Les voitures prennent de plus en plus de place dans la vie de chacun (beaucoup trop peut-être), à tel point que beaucoup s'interrogent sur les lieux de circulation.

Le  Mée est coupé par différents axes que l'on peut voir sur la carte de 2005:

            * la pénétrante, construite en 1970, qui aboutit en plein cœur de Melun sur l'avenue Thiers et occasionne un flux très important de véhicules.  

            * la T9 rebaptisée avenue de l'Europe qui sépare le quartier de la Croix blanche de celui des Courtilleraies.

            * la voie ferrée qui coupe le quartier des Courtilleraies en deux

 

            et ...........la C5 renommée DVA    (Dossier de Voirie d'Agglomération)   qui devrait "tronçonner" une nouvelle fois la commune mais aussi les arbres du bois de Bréviande qui font le bonheur des habitants, non seulement du Mée, mais aussi des communes qui le bordent, sans parler de toutes ces personnes qui, aux beaux jours, viennent passer une journée au vert pour se détendre et cueillir des jonquilles .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                          

       la plaine au printemps

Voici la plaine où devrait passer

cette déviation de

l'Agglomération Melunaise

 

                                                              

           la plaine en été, après la moisson       

                 la plaine au temps des labours                   

     

                                                      la plaine en hiver